17/03/22

Le Centre de Compétences en Changements Climatiques (4C Maroc) renforce son action en droite ligne avec les directives du Nouveau Modèle de Développement

5.jpeg

La Ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Madame Leila BENALI, a présidé les travaux du 11ème Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale ordinaire du Centre de Compétences Changement Climatique (4C Maroc), qui se sont tenus le jeudi 17 mars 2022, en format hybride, en présence des différents représentants des membres du Centre.


Les travaux de ce Conseil et Assemblée ont été consacrés à la présentation du budget et du plan d’action du Centre 4C Maroc, au titre de l’année 2022, l’approbation des contrats et accords conclus par le Centre ainsi que l’approbation des projets de résolutions soumis au Conseil d’Administration et à l’Assemblée Générale.


Madame la Ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, après avoir remercié les membres du Conseil d’Administration pour leur mobilisation et détermination à participer de manière constructive aux travaux de ce Conseil, a salué les efforts investis par le 4C Maroc dans l’exercice de ses missions notamment les missions d’appui aux politiques de lutte contre les changements climatiques et d’aide à la prise de décision, en vue de promouvoir un développement économique résilient et climato-sensible dans notre pays, surtout en ces temps de sécheresse qui sévit actuellement et qui devient systémique.


Madame Leila BENALI a souligné que ce Conseil seral’occasion de passer en revue les réalisations accomplies par ce Centre d’excellence au cours de l’année écoulée ainsi que la planification prévisionnelle pour l’année 2022.


De son côté, Mme Rajae CHAFIL, Directrice Générale du Centre 4C Maroc, a d’abord rappelé aux membres les orientations du rapport sur le Nouveau Modèle de Développement, notamment en termes de nécessité de prise en compte de l’impératif de lutte contre les changements climatiques dans toutes les politiques sectorielles et territoriales, en précisant que le Centre 4C va développer son action à l’avenir en droite ligne avec les préconisations de ce Nouveau Modèle de Développement, en termes de promotion d’activités de renforcement des capacités en lien avec la préservation des ressources naturelles et d’appui au développement d’une économie sobre en carbone et résiliente au climat.


Dans ce cadre, Mme la Directrice Générale du Centre 4C Maroc, a relaté les réalisations les plus importantes accomplies en termes de formation et d’appui aux politiques de lutte contre les changements climatiques, avec un accent particulier envers les jeunes, les acteurs des territoires, les administrations centrales et régionales et la société civile. À ce propos, elle a précisé que près de 2000 personnes au Maroc et en Afrique ont bénéficié d’actions de formation, malgré les restrictions imposées par la situation sanitaire mondiale, en majorité des jeunes diplômés dans le cadre des « Master Class du Centre 4C Maroc», et ce dans le but de former une pépinière de jeunes experts dans ce domaine, et de promouvoir la création d’emplois dans le domaine des « services climatiques ». Elle a précisé que le Centre 4C Maroc adopte désormais une logique de formation massive envers les jeunes africains pour former des leaders de demain capable de produire des politiques plus résilientes face aux effets des changements climatiques.


Madame CHAFIL a signalé queconformément aux Hautes Orientations Royales déclinées dans plusieurs discours de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, le Centre 4C Maroc a continué son appui à la finalisation de l’étude de mise en place du « Fond Bleu du Bassin du Congo » et a lancé une étude pour « la mise en place du mécanisme financier de la Commission Climat de la Région du Sahel » dont les premiers livrables ont été réceptionnés. Le Centre 4C appuie ainsi 32 pays africains dans l’opérationnalisation de leurs priorités de lutte contre les changements climatiques.


Elle a précisé dans son allocution que le 4C Maroc s’est affirmé durant ces dernières années, et depuis sa création, comme un centre d’excellence mettant son expertise au service des acteurs marocains, mais également au service des pays africains rassemblés au sein de la Commission Climat du Bassin du Congo, la Commission Climat de la Région du Sahel et de la Commission des Petits États Insulaires d’Afrique, créées à l’initiative de Sa Majesté le Roi, que Dieu l’assiste, lors du Sommet Africain de l’Action organisé en marge de la COP22 tenue à Marrakech en 2016.


L’examen du dossier du Conseil d’Administration du Centre et des rapports présentés lors de cette réunion démontrent que le 4C Maroc s’investit pleinement dans les missions qui lui ont été attribuées de par sa convention constitutive.


L’ordre du jour a porté, également, sur le renforcement des actions du Centre en appui aux politiques climatiques au Maroc et en Afrique ainsi que les différents partenariats à conclure par le Centre avec les différents partenaires.


Enfin, le Conseil et l’Assemblée ont approuvé l’ensemble des résolutions qui ont été soumises et qui sont en phase avec les objectifs du 4C Maroc.


À la fin de cette réunion, la Présidente du Conseil d’Administration, Madame Leila BENALI, a renouvelé ses remerciements à tous les membres du Centre, Ministères, Collectivités locales, établissements publics, établissements privés et société civile pour toutes les initiatives et le soutien fourni au 4C Maroc.


Il est à noter que le Centre 4C Maroc, qui a un statut d’un groupement d’intérêt public, rassemble près de 40 membres, organisés en 4 Collèges à savoir :

  • Le Collège secteur public et territoires ;

  • Le Collège Recherche, Expertise et Formation ;

  • Le Collège Secteur privé ;

  • Le Collège Société Civile.