DONNÉES NATIONALES CC

 

Inventaire National des émissions de gaz à effet de serre

Conformément à ses engagements internationaux dans le cadre de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), notamment le renforcement de la transparence des actions visant l’atténuation des émissions des gaz à effet de serre (GES), le Maroc a mis en place, depuis 2015, un Système National d’Inventaire des GES baptisé ‘SNI-GES’.

 

Avec l’accompagnement du Projet d’Appui au Centre de Compétences Changement Climatique (4C - IKI) de la GIZ, implémenté en partenariat avec le Secrétariat d’État chargé du Développement Durable, la mise en place du SNI-GES a concerné deux principaux volets. Il s’agit d’une part de l’institutionnalisation par l’accompagnement des acteurs nationaux pour établir des arrangements institutionnels formalisés par un décret, et, d’autre part, du renforcement des capacités des différents intervenants pour les doter des instruments techniques et outils méthodologiques susceptibles d’assurer la qualité et la pérennité du système mis en place.

 

Le Système mis en place joue un rôle primordial dans la transparence de la mise en oeuvre des engagements nationaux vis-à-vis de la communauté internationale et constitue un outil précieux de pilotage des politiques nationales en matière de réduction des émissions de GES.

Pour capitaliser les expériences antérieures, un Diagnostic des travaux de l’inventaire national de GES a été mené en 2014 et a servi de base pour la conception de l’architecture du SNI-GES et les acteurs à impliquer. Le schéma institutionnel convenu comporte une Commission Nationale d’Inventaire (CNI), une Unité Nationale d’Inventaire (UNI), un Coordinateur National, cinq Coordinateurs Sectoriels, des Inventoristes et des Points Focaux. Ce schéma a été arrêté à la suite d’un large processus de concertation avec les différentes parties prenantes. Un Décret (N° 2.18.74) définissant les responsabilités des acteurs a été adopté et publié au Bulletin Officiel.

 

Données et indicateurs régionaux

Les indicateurs régionaux ont été élaborés dans le cadre du système de suivi et d'évaluation (SSE) de la vulnérabilité et de l'adaptation au changement climatique (ACC) dans les régions du Souss-Massa, Marrakech-Tensift-Al Haouz et Beni Mellal Khenifra. Ce recueil constitue le résumé d'un travail  de concertation effectué entre les Observatoirs Régionaux de l'Environnement et du Développement Durable (OREDD) des régions mentionnés et le projet Gouvernance Environnement Climat (GEC) de la GIZ.

Définition, méthodologie et processus de construction des indicateurs

Un indicateur est une variable, une donnée dont les valeurs sont significatives par rapport à la problématique traitée.  En effet, l'indicateur permet de traduire une réalité ou un état généralement assez complexe en une information succincte et facilement compréhensible que l'utilisateur final peut intégrer dans son activité. Pour ce faire, il est nécessaire de tenir compte de deux aspects inséparables :

 

Le premier aspect consiste à sélectionner l'indicateur selon une démarche concertée sur la base de critères clairs et objectifs ;

 

Le deuxième aspect est l'interprétation de l'indicateur et la communication des informations qui en découlent sous un format adapté qui répond aux besoins en information exprimés par l'utilisateur final.

​Les indicateurs ont pour mission principale, d'une part, d'apporter des éléments de diagnostic de la vulnérabilité au niveau de la région qui serviraient de référence par rapport aux évolutions dans le temps et, d'autre part, à établir des comparaisons et à mesurer les évolutions éventuelles.

Les indicateurs sont issus d’un processus de concertation selon les phases suivantes :​

4

Renseignement de la grille définitive et établissement d’un état de référence 

Identification et priorisation, sur la base de critères clairs et concertés, des indicateurs et constitution d'une grille préliminaire

2

1

Élaboration de la méthodologie de suivi

3

Finalisation et validation de la grille des indicateurs

Indicateurs régionaux

Vous trouverez pour chacune des régions mentionnées en présentation, une fiche répertoriant les indicateurs pertinents dans les domaines de l'eau, de l'agriculture, de la forêt et de la biodiversité ainsi que d'autres données intéressantes pour l'analyse des facteurs de développement durable dans les régions étudiées.

Changement climatique dans les régions

Système d’Information Régional sur l’Environnement et le Développement Durable (SIREDD) 

Dans un souci de décentralisation de la gestion de l’information environnementale et dans le but de répondre aux besoins des décideurs régionaux et locaux, les régions économiques marocaines ont besoin d’un système performant pour collecter, analyser et gérer les données environnementales. C’est dans ce contexte que le Ministère délégué chargé de l’Environnement s’est engagé pour la mise en place d’un Système d’Information Régional sur l’Environnement (SIRE). L’objectif général est de disposer d’un outil d’aide à la décision et de veille stratégique en matière de gestion et de protection de l’environnement et du développement durable au niveau de la région.

Objectifs spécifiques

Représenter la situation environnementale de la région

Faciliter et dynamiser la circulation de l’information entre les partenaires régionaux (réseau)

Disposer d’un tableau de bord environnemental de suivi de l’état de l’environnement à l’échelle régionale  basé sur une liste d’indicateurs environnementaux

 

Renforcer les capacités des acteurs régionaux

Renforcer la prospective environnementale à l’aide des outils de projection future de l’état de l’environnement

Mettre en place une plateforme de production et de diffusion régulière des produits environnementaux de l’Observatoire Régional de l’Environnement et du  Développement Durable de la région

Le Système d’Information Régional sur l’Environnement est réalisé en concertation avec les partenaires régionaux et offre un cadre de partage des données transparent et ouvert aux citoyens. Elle permet la gestion des trois formes de l’information alphanumérique, géographique et documentaire dans une même base de données structurée. Elle offre les services suivants :

Ajout de nouvelles thématiques (changement climatique) et de nouveaux  indicateurs

Paramétrage de couches géographiques

Création de nouveaux services (Applications, requêtes, analyses)

Recherche attributaire et spatiale

Analyse comparative, thématique et spatio-temporelle

En l’attente de la mise en ligne des SIREDD, vous trouverez en suivant les liens ci-dessous, une documentation sur le changement climatique dans les régions préparée par les Observatoires régionaux de l’Environnement et du Développement durable :​